Brice disjoncte !

Brice disjoncte !

En ce jour du lundi 15 septembre 2014, qui n’est pourtant pas « le Lundi des Fous » (Rosenmontag), je viens de lire dans le Figaro, une nouvelle qui franchit le mur du super-çon :
« Brice Hortefeux compare Nicolas Sarkozy au général de Gaulle »

Bonne nouvelle ! Brice est un homme heureux au sens de l’Évangile qui nous enseigne :
« Heureux les simples d’esprit, car le Royaume des Cieux est à eux. »
Le Royaume des Cieux est surement acquis à Brice, mais certainement pas la République Française.

L’aide de camp du nabot énervé lance l’offensive sur le champ de bataille de l’opinion. Le petit général-en-chef, auquel obéit fidèlement Brice, doit surement hésiter sur la tactique de brassage d’air optimale pour recourir à un ballon d’essai aussi stupide. Il avait prévu de faire une annonce-choc « Je fais le don de ma personne à la France« , mais un de ses communicants (Séguéla ?) lui a appris que cette phrase était déjà déposée par une marque concurrente. Alors que dire ? What the fuck with the storytelling ! (en français : quelle barbe, cette construction de l’enfumage !).

Je vous ai compris : un peu court comme programme.

Quiconque possède un minimum de connaissances historiques, ou de bon sens, discerne bien que tout oppose le nain velléitaire de Neuilly-sur-Seine au géant inexorable de Colombey-les-Deux-Eglises.

L’OTAN, ou la subordination aux Yankees : le Géant la quitte, le nabot la rejoint.
Le référendum, ou la voix du peuple : le Géant claque la porte dans un fracas assourdissant, le nabot s’essuie les pieds sur la volonté du peuple par le recours à l’imposture du Congrès.
Tout cela n’est rien, comparé au péché mortel dont s’est rendu coupable l’avocat stupide en affaiblissant les institutions de la 5e République en permettant à des membres du gouvernement de revenir au Parlement sans repasser devant les électeurs. Le nain crétin n’a visiblement pas lu les mémoires du Général sur le régime des partis.
Hélas, avec l’excité narcissique de Neuilly-sur-Seine, les Français vérifient cette triste maxime :

Plus c’est gros, plus ça passe.

BHL, Alain Minc, A. Finkelkraut, J-F. Coppé, Jacques Attali, Patrick Balkany, Enrico Macias, Anne Sinclair, et BFM-TV feront gratuitement la promo de ce produit totalement avarié. Mais c’est pour la bonne cause, celle de la communauté. Laquelle ?

Quand on réfléchit un peu au positionnement marketing de ce produit, on voit naturellement qu’il va nous la jouer seul rempart au F.N. Cet argument ne peut convaincre que la clientèle des notaires et des pharmaciens centristes. Ce qu’il gagnera au centre, il le perdra à droite. Une belle stratégie à la Giscard. Alain Duhamel de RTL devrait applaudir des deux mains, apportant ainsi la preuve irréfutable de la fausseté du calcul.

Sarkozy et Hollande : la peste et le choléra de la politique française. Encore, avons-nous échappé à la vérole qui a été bloquée au Sofitel de New-York. Il va falloir en sortir, pour le plus grand bien du pays.

Publicités

A propos Le Rabouilleur

Les affaires et les sciences : telles sont mes deux occupations. Devise : nous n'irons pas à Canossa ! ni à Chicago !
Cet article, publié dans actualité, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s