Conférence de presse

La soupe au chou

La soupe au chou

Conférence de presse

N’étant pas obligé par ma profession d’écouter les bruits parisiens au fin fond du réduit berrichon , je n’ai pas perdu 2 heures de mon temps si précieux à regarder la prestation du type qui se prétend chef des Français, comme son ex-petite amie se prétend actrice.
Il parait d’ailleurs que la petite amie en question l’aurait largué. Comme je l’ai dit ailleurs, les femmes ne connaissent pas la pitié. La comédienne a compris que le film se présentait mal : gros budget, mais mauvais scénario, mauvais casting, dialogues archi-prévisibles, situations vues et revues mille fois, un dénouement à chier : bref un exécrable story-telling comme on dit à Hollywood, la Mecque du cinoche, parait-il.

Gerald Braunberger, le journaliste du Frankfurter Allgemeinen Zeitung a bien résumé le contenu de la Press-Conf en un mot dans sa chronique : Pathos. Le chroniqueur allemand (ce sale Boche) pose la question qui tue : Wohin geht Frankreich? Où va la France ? Gerald, si tu as la réponse, tu m’intéresses, et pas que moi ! Ces Teutons sont impitoyables avec nous, mais c’est sans doute parce que nous le valons bien, j’en suis intimement persuadé.

Mamy Cotta essaye, dans le Point, de sauver le soldat Hollande, ce canard sans tête qui court encore. Bel effort, où l’on reconnait le talent de la véritable professionnelle, capable de transformer la Bérézina en une victoire du savoir-faire des pontonniers français, assez conforme à la geste napoléonienne dont rêve le Galouzeau des (bonnes) familles, le Néron à Bernadette.

Le prétendu chef de la mafia étatique nous a livré le fond de sa pensée dans cette tirade :
quelle trace on laisse à la fin ?

Dans son cas, aucune, évidemment ! Si Hollande avait reçu une formation scientifique, il aurait appris que le cosmos est un gigantesque bordel qui s’achemine vers toujours plus de désordre. Pour résorber le désordre, il faut fournir de l’énergie, et pas qu’un peu mon neveu ! Comme l’énergie ne fait pas partie de la célèbre boîte à outils socialiste, le résultat s’impose. L’observation valide pleinement la théorie : l’entropie(1) de Hollande augmente avec la variable Temps et se rapproche de la limite théorique : le bruit de fond cosmologique (2). Les communicants, ces grand empiriques, appellent ce phénomène dans leur jargon : devenir inaudible.

Hollande me fait penser à un personnage de western : le charlatan vendeur de Snake oil, le remède à base d’huile de serpent qui guérit tout. Les gogos l’achètent, mais ils demeurent malades comme devant. En plus, ces gogos ont le culot de se plaindre, comme ces petits blaireaux de frondeurs, avec la Karine Berger qui se raconte des histoires de passionaria à 2 balles, juste parce qu’elle a appris la macro-économie dans PIF-Magazine. Vaste blague même pas drôle !

Alors, je vous le demande en conscience, Madame Michu :

dans quel monde vivons-nous ?

__________________________________________________________________________
Note 1 :
En physique, l’entropie mesure le niveau de désordre. Je suis sincèrement désolé pour ceux qui n’ont jamais fait de thermodynamique. Mais on vit très bien sans connaitre la thermodynamique.
Note 2 :
Tout cela est plagié sur Jacques Attali, qui plagiait Madame Soleil, qui recopiait Hubert Reeves. Jacques Attali : cet hybride malheureux du Spécialiste et du Généraliste. Si le Spécialiste sait Tout sur Rien, à l’inverse le Généraliste sait Rien sur Tout. Attali a voulu faire les deux à la fois. Mal lui en a pris, car il a Tout mélangé dans sa tête, et maintenant il ne sait plus Rien sur Rien.

Publicités

A propos Le Rabouilleur

Les affaires et les sciences : telles sont mes deux occupations. Devise : nous n'irons pas à Canossa ! ni à Chicago !
Cet article, publié dans actualité, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Conférence de presse

  1. Je vous dirait bien ce qu’il va laisser comme trace
    Mais vous censureriez

  2. La plaisanterie sur le spécialiste versus le généraliste est très plaisante
    Bien tournée et tout

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s