L’Armée des 12 Pinocchios

L’Armée des 12 Pinocchios

Comme le Haut-Berry se situe à 2 heures de train de Paris, quand la SNCF est opérationnelle, donc rarement, les Parisiens en profitent pour faire des incursions d’une journée, histoire de visiter à peu de frais une réserve d’Indiens, à ne pas confondre avec la réserve d’Indriens, qui correspond au Bas-Berry.
Ainsi, les Berrichons ont eu l’extrême honneur de recevoir l’élément le plus fameux de l’Armée des 12 Pinocchios, celui qui ment plus vite que son ombre, même plus vite qu’un dépouillement, et que tout le monde aura reconnu. A sa grande surprise, il n’a reçu aucune tomate, ni épluchure. Le sens de l’hospitalité n’a pas disparu dans notre antique province. Il ne faut pas non plus maltraiter le touriste, sinon il ne reviendra plus, et fera une mauvaise publicité sur TripAdvisor, la vengeance des lâches. Cette éminente personnalité est venue évangéliser les notables haut-berrichons avec le nouveau logiciel Pinocchio version 2.0. D’après les informaticiens, le produit se révèle aussi instable et peu ergonomique que Windows 7.0 de MS. Le Blue Screen of Death (1) va-t-il réapparaitre ?

Le Rabouilleur a été peiné, mais pas surpris, de voir M. Yves Fromion soutenir l’imposteur en visite. Encore une fois, tout s’explique. M. Fromion est un soldat, un homme de bien, un grand sentimental comme tous les militaires, et  l’autre malfaisant lui a chanté le couplet du patriotisme. La loyauté ne doit pas aller jusqu’à l’aveuglement, sinon bonjour les dégâts (2) !

Après tout, quant l’ancien logiciel, basé sur des technologies dépassées, des vieilles logiques chiracesques, n’a jamais rempli ses promesses, il devient urgent de migrer vers un nouveau logiciel : Bruno Le Maire

A Paris, la cacophonie atteint son comble. Le Pinocchio n°1 dit blanc, le Pinocchio n°2 dit noir, le Pinocchio n°3 chante la Marseillaise, le Pinocchio n°4 chante des psaumes pour la Sainte Europe.

Mieux vaut vivre en Province, il y a moins de bruit.

(1) Avec Windows, quand le système plante, vous avez souvent un écran bleu.

(2) Le célèbre dialogue, totalement apocryphe entre de Gaulle et le général Massu !
de Gaulle : alors Massu, toujours aussi con ?
Massu : toujours gaulliste, mon Général !

Publicités

A propos Le Rabouilleur

Les affaires et les sciences : telles sont mes deux occupations. Devise : nous n'irons pas à Canossa ! ni à Chicago !
Cet article, publié dans actualité, Berry, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s