Glossaire de la novlangue

carte d'electeur

Carte d’électeur

Glossaire de la novlangue

Motivation :
Comme le Complot vise à remplacer le bon français par une novlangue anglo-saxonne, suivant ainsi le roman 1984 de George Orwell, vous trouverez ici, dans un effort désespéré de résistance, une liste des équivalents français à cette novlangue, qui se répand dans les media comme la vérole dans le bas-clergé breton.
Les commentaires pour élargir ce glossaire sont les bienvenus !
Qu’on se le dise !

American way of life : cauchemar
Backstage : coulisses (du théâtre et de ses LOGES:.)
Bad boy : mauvais garçon
Batman : homme chauve-souris (au plafond)
Battle : bataille, par exemple bataille de Bouvines (1214), remportée par Philippe-Auguste et les milices communales.
Bimbo : connasse
Black Friday : vendredi noir, journée où vos comptes bancaires passent au rouge.
Blindspot : angle mort
Bodyguard : garde du corps, ou poissonnier (variante monégasque)
Bones : ossements
Booster : accélérateur, de fusée ou de carrière. Unité d’accélération : le m/s2.
Borderline : cas-limite
Brief : exposé
Burn-out : épuisement
Business : affaire ou économie
Business School : piège à cons et surtout à connes. Très simplement : école de commerce.
Business with attitude (Figaro Madame) : les connes parlent aux connes
Buzz : rumeur
Californication : médecins malades
Casting : distribution
Castle : château
Challenge : défi, en fait challenge est un vieux mot français.
Cliché : cliché
Cold Case : affaire classée
Comic Con Paris 2016 : panorama de la ringardise
Cow-boy : garçon-vacher
Crown : chapeau en or, ou couronne
Dark Vador : Méchant Papa. Au civil, époux de Jocaste.
Date : rendez-vous galant, ou rencard. Blind date : rencard à l’aveugle.
Debrief : compte-rendu
Desperate housewifes : ménagères désespérées
Email : courriel. Contraction de courrier électronique.
Entertainment : divertissement. Blaise Pascal, quels sont tes héritiers ?
Establishment : oligarchie ou nomenclature.
Express yourself : exprimez-vous !
Facebook : Big brother
Fashion victim : femme de mauvais goût
Fashion week : semaine de la mode, ou plutôt de la haute-couture.
Fast-food : malbouffe
Follower : suiveur, ou mouton de Panurge (voir Rabelais)
Game fever : la fièvre du jeu
Game of thrones : jeu des trônes. Petit recyclage yankee sur la dynastie des Valois
Gangster : malfrat ou voyou ou bandit (gang = bande)
Geek : blaireau
Gender : genre. 3 genres : masculin, féminin et neutre. mais seulement deux sexes : XY ou XX
Girl gang : bande des éternelles fiancées, puis bande des divorcées, puis bande des veuves
Girl power : matriarcat
Girly : stupide
Interview : entrevue ou entretien.
Job : poste, tâche, boulot, rôle ou travail. Exemple : Juppé jouait mal le job du méchant flic
Kardashian : petite pute
Killeuse : psychopathe de sexe femelle.
Leader : dirigeant ou meneur
Lifestyle : art de vivre. Tout un programme !
Live : direct
Look : air, apparence, aspect ou physionomie
Looser : perdant
Love affair (Gala) : amourette, liaison, dangereuse ou non.
Mainstream : majoritaire, ou dominant. Tyrannie de la majorité : voir Alexis de Tocqueville.
Make-up : maquillage, esthétique ou comptable
Management : gestion ou administration
Meeting : réunion ou rencontre. Se prononce mitingue.
Melting-pot : creuset
New : neuf ou nouveau (trouvé dans un bar berrichon, 3 fois hélas !)
Newsletter (trouvé chez Leader Price) : bulletin, tout simplement. Même le bulletin municipal des Rouges de Vierzon devient une newsletter kapitaliste sur Internet.
Newsroom : rédaction, d’un journal écrit, ou télévisuel, comme chez Bouse FM.
Nitrogen : azote
No address : sans domicile
Old school : vieille école, celle de JPB
People : célébrités (sans cause réelle ou sérieuse)
Punchline : chute (d’une histoire drôle, ou prétendue telle)
Puppet-Master : maitre des marionnettes
Replay : rediffusion, ou redif en abrégé
Secret Story : histoire secrète
Sex and the City : pétasses urbaines
Show : spectacle. The show must go on : le spectacle doit continuer.
Silicon valley : vallée du silicium (Si), et non du silicone des implants mammaires.
Smoky-eyes : Chérie, tu as reçu toute ma fumée dans l’œil. Prend mon mouchoir !
Sorry, je me marrie : Désolée, je me marrie
Spin doctor : docteur tordu
Spin-off : dérivé, par exemple feuilleton dérivé.
Staff : équipe ou état-major ou conseil
Star Wars : guerres des étoiles (suite de navets d’un vide sidéral au budget astronomique)
Store : boutique. Drugstore : boutique à drogues, ou mieux  : pharmacie
Street-art : graffito, pollution visuelle, réalité artificielle, peinture sur le mur de la Caverne
Talk : causerie
Teen : archétype de la novlangue, dérivé de teen-ager (13 à 19 ans), soit adolescent ou ado en abrégé.
Think-tank : cercle de réflexions, ou laboratoire d’idées. par ex : Terra Merdica Nova
Top-model : pute belle et chère
Trash : déchet ou poubelle
Uber : esclavage
Uberiser : asservir
Unforgettable : inoubliable
VIP no go zone : accès interdit aux pétasses
Voice (the) : télé-crochet. The Voice Kids : télé-crochet infantile.
Voltage : tension (électrique). Unité : le Volt.
We shall never surrender : nous ne nous rendrons jamais (W. Churchill)
Web : la Toile. Worldwide web : Toile mondiale
Witches of east end : sorcières des quartiers est.
Wonder-woman : chieuse (vulgaire), ou névrosée, ou consultante chez un des cinq grands (Big Five), ou mythomane.

Ce petit catalogue, tiré des programmes télévisuels et des sites d’information français, vous donne un bon aperçu de la nature et de la progression du phénomène du grand remplacement culturel, phénomène qui ne fait que croitre au fil du temps. Nous risquons d’atteindre la situation de la Russie du 19e siècle : la nomenclature parlera un langage étranger, et seul le peuple gardera l’usage du français. On sait comment cette histoire a fini tragiquement en 1917.

Synthèse tirée du feuilleton télévisuel britannique « Le Prisonnier » :
Je ne passerai aucun marché avec vous. J’ai démissionné.
Je ne serai pas poussé, fiché, tamponné, indexé, chapitré, confessé, ou numéroté.
MA VIE M’APPARTIENT !

Conclusion :
Le Rabouilleur est particulièrement satisfait de ce constat :
le Complot prend systématiquement le contre-pied de ses analyses pour enfumer les mutins de Panurge.
Nous quittons alors 1984 d’Orwell pour une autre utopie : le Meilleur des Mondes d’Aldous Huxley, où l’humanité est réduite à un troupeau de clébards par la drogue et le sexe, sauf quelques rares dirigeants, dont on se demande comment ils ont été formés, ou déformés. Dans ces deux utopies, le héros meurt à la fin, écrabouillé par le système, ce qui est toujours très bon pour le moral du lecteur. Ces deux romans doivent donc être consommés avec beaucoup de modération, comme le pinard.

Aparté sur la Physique :
Ce mardi 4 octobre 2016, le prix Nobel de physique est attribué à trois physiciens britanniques qui ont appliqué les méthodes de la topologie à l’étude de la Matière.
Petit cocorico :
La topologie a été fondée par le français Henri Poincaré, illustre Lorrain.

En route vers de nouveaux horizons

Post-combustion allumée !
en route vers de nouveaux horizons

 

Mise à jour : le 22 mars 2017

Publicités

A propos Le Rabouilleur

Les affaires et les sciences : telles sont mes deux occupations. Devise : nous n'irons pas à Canossa ! ni à Chicago !
Cet article, publié dans actualité, littérature, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Glossaire de la novlangue

  1. neo dit :

    Donne ton freualzzard : donne ton pantalon

  2. jean fournetamaman dit :

    mouais bof, bourré de fotes ! gros loser

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s