Détoxification

Régime Anti-Dukon

Après le réveillon de Noël, ses victuailles et ses beuveries, votre organisme a besoin d’une bonne cure de detox. Voici donc une petite recette de soupe de coquillages, simple et économique, qui purifiera votre organisme, tout en lui apportant de précieux oligo-éléments marins.

Soupe aux amandes de mer, façon Rabouilleur

Temps de cuisson : 30 minutes
Ingrédients :
– 18 amandes de mer (soit environ 0.950 kg à 3 euros/kg)
– 1 oignon
– huile d’olive : 4 cuillerées à soupe
– 300 g de pommes de terre
– 200 g de sauce tomate à la provençale
– crème fraiche

Préparation de la recette :

Bien laver les coquillages et les mettre dans une grande casserole avec un peu d’eau.
Amener l’eau à ébullition et laisser bouillir jusqu’à ce que les coquillages s’ouvrent d’eux-mêmes. Les sortir et garder l’eau.
Enlever les amandes de leur coquille. Ôter l’enveloppe, sorte de peau dure (qui s’enlève facilement) et garder le cœur plus tendre. Conserver les 2 séparément.
Dans l’huile d’olive, cuire l’oignon jusqu’à ce qu’il devienne transparent.
Pendant ce temps, couper les pommes de terre en petits cubes et hacher menu la peau dure des amandes (au mixer, de préférence).
Les ajouter aux oignons et mettre le tout dans l’eau qui a servi a la cuisson des coquillages. L’eau doit couvrir les ingrédients à hauteur de 2cm.
Faire cuire pendant 5 minutes à feu moyen. Pendant ce temps, couper les parties tendres des amandes en 2 pour obtenir des petits dés.
Les ajouter et faire cuire encore 5 minutes. En dernier lieu, introduire la sauce tomate.
Laisser mijoter la soupe pendant 10 minutes en ajoutant de l’eau si nécessaire pour obtenir 75 cl environ de liquide.
Au moment de servir, poivrer et ajouter de la crème fraiche pour rendre la soupe plus onctueuse et permettre l’absorption des vitamines liposolubles par votre organisme.

Cette recette est une dérivée (spin-off) de la Clam Chowder etazunienne, dans une version plus économique et sans graisse animale cuite, donc bien plus digeste.

C’est le privilège des Grands-Maitres de bonifier les vieux classiques culinaires.
Quant aux Petits-Maitres, ils peuvent juste être corrigés, dans un marivaudage, digne du siècle des Lumières, mais pas du Grand Siècle, siècle de Vatel.

Le Rabouilleur :
Un blog absolument pas déjanté que personne ne lit, mais que tout le monde recopie.

Publicités

A propos Le Rabouilleur

Les affaires et les sciences : telles sont mes deux occupations. Devise : nous n'irons pas à Canossa ! ni à Chicago !
Cet article, publié dans sciences, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s