Découverte de l’ADN

ADN_animation

La double hélice

 

Biochimie
Histoire de la découverte de l’ADN

Dans la formidable épopée/saga de la Science, ce minuscule particularisme intellectuel de la Culture occidentale, culture justement décriée car éternellement coupable pour ne pas avoir inventé le tam-tam, le thé à la menthe et la poudre noire, figure un événement marquant : la découverte du support principal de l’hérédité, l’acide désoxyribonucléique, soit en langage texto, l’ADN.

Une petite visite historique de la découverte de la structure de l’ADN ne manque pas de saveur ni de piquant. Sans rentrer dans des détails longs et compliqués, les biologistes, relayés ensuite par les biochimistes du début du 20e siècle, ont concentré leurs recherches sur l’hérédité en étudiant le composant principal du noyau des cellules, ces briques de base de la vie : les chromosomes.

Les chromosomes contenus dans le noyau d’une cellule sont visibles au microscope, moyennant une coloration adéquate, d’où leur nom (chroma = la couleur en grec). Restait à essayer de connaître exactement leur structure chimique.

Les biochimistes ont obtenu, par divers moyens techniques nécessitant la destruction de ces chromosomes, leur composition chimique qui consiste en un sucre (le désoxyribose), du phosphate, et 4 bases aminés adénine, cytosine, guanine et thymine, soit en langage texto (A,C,G,T). Mais la connaissance des composants d’une structure complexe ne donne pas nécessairement la connaissance de la structure complète. En langage imagé, ou métaphorique, même si vous avez tous les éléments d’un meuble Ikea, sans le plan, vous ne pourrez pas assembler le meuble.

La découverte de la structure de l’ADN revient à deux scientifiques anglo-saxons : Francis Crick et James Watson.
Francis Crick était un physicien de formation, débutant sa carrière dans l’étude des sonars. James Watson n’a strictement rien à voir avec l’archétype du suppôt d’Hippocrate imbécile et si répandu, faire-valoir de Sherlock Holmes, puisqu’il était ornithologue au départ.

Watson et Crick, qui n’étaient chimistes, ni l’un, ni l’autre, avaient réalisé dans leur laboratoire une maquette de l’ADN en 3 dimensions avec des fils de fer et du carton. Mais cette maquette ne donnait pas satisfaction, car Maman refusait de s’emboiter avec Papa dans une liaison (hydrogène), ce qui est totalement rédhibitoire dans la Science, comme dans la vie courante.

Nos deux larrons stagnaient lamentablement dans leur recherches, quand un copain chimiste qui passait par hasard dans les parages vint engager avec eux une de ces conversations qui maintiennent les bonnes relations.
Dans la discussion, ce chimiste leur expliqua que le livre de chimie où ils avaient recopié les structures des bases aminées était erroné pour la guanine, et il leur donna la géométrie exacte de cette base aminée.
Alors, miracle ! avec la bonne géométrie, le modèle devenait parfait. Avec un petit prix Nobel 1962 dans la foulée.

Moralité :
1/Il y a beaucoup d’erreurs dans les livres.
2/Il faut toujours discuter avec les vieux potes qui passent dans votre labo.
3/Les calculateurs numériques n’ont servi à rien dans cette découverte fondamentale.
4/Quoique jacassent les féministes, cette percée scientifique est l’œuvre de deux mâles, car les femelles, ne disposent pas de la faculté créatrice, sauf dans la reproduction (voir la vieille légende de Ra versus Isis)

Publicités

A propos Le Rabouilleur

Les affaires et les sciences : telles sont mes deux occupations. Devise : nous n'irons pas à Canossa ! ni à Chicago !
Cet article, publié dans sciences, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s