Dédale

Labyrinthe

Architecture

Dédale est une figure mythique, comme architecte du Labyrinthe de Cnossos, la prison du Minotaure, et comme père d’Icare, qui se brula les ailes en s’approchant trop près du Soleil. Dédale, surnommé l’Astucieux, vendit ses prestations d’architecte à Minos, roi de Crète, mais il rencontra ensuite des problèmes dans le service après-vente, ou SAV, et le client, mécontent, le fit enfermer à l’intérieur de son grand-œuvre:. Le mauvais SAV est le talon d’Achille du commercial, aussi performant soit-il. Quant au métier d’architecte, il est intrinsèquement dangereux, car les pharaons d’Égypte liquidaient les architectes de leurs tombeaux pour les empêcher  de divulguer leurs plans. Le Minotaure, créature mi-homme mi-taureau, personnifie une sorte d’allégorie primitive du mâle bourré de testostérone. L’image est simpliste, mais efficace; à telle enseigne que ce communiste imbécile de Picasso se l’appropria culturellement.
Le Minotaure du Labyrinthe fut tué par Thésée, archétype du héros courageux et rusé, qui réussit à sortir du Labyrinthe après son exploit grâce au fil donné par Ariane.
Cette mythologie Grecque possède un côté assez agaçant, car elle insinue que Thésée n’aurait pas réussi à sortir du Labyrinthe sans l’aide d’Ariane.
Et puis quoi encore ? Juste une intox féministe !

Le Labyrinthe démontre le caractère irréversible de l’existence, car à chaque carrefour, vous devrez choisir une des voies de la bifurcation. Quant vous arrivez à un embranchement, vous pouvez aller vers la gauche ou la droite, et il n’existe pas de solution intermédiaire, sauf à refuser le choix, au risque de rester éternellement au carrefour, et de périr de faim et de soif, comme l’âne de Buridan. Si, comme dans le bucher des vanités de Tom Wolfe, vous empruntez la mauvaise sortie d’autoroute, alors le cours de votre vie changera du tout au tout, sans possibilité de retour en arrière, avec une épouvantable descente dans l’Enfer des guerres tribales. Comme par hasard, la divinité tutélaire des carrefours dans la mythologie Grecque se nomme Hécate, par ailleurs déesse des Enfers entourée de méchants clébards, et patronne de toutes ces vilaines sorcières et magiciennes, empiriques qui appliquent bêtement de vieilles recettes traditionnelles, sans RIEN y comprendre.
hecate
Casanova fut également confronté à ce dilemme avec Lucie de Paséan (Volume 1, Chapitre 4) : la séduire ou pas ? Casanova, la trouvant bien trop jeune, opta pour ne pas la séduire, faisant ainsi le malheur de Lucie, aboutissant à l’exact opposé du but recherché. Cet épisode initiatique, parfaitement tragique, forgea la morale de Casanova pour la suite de sa longue et aventureuse existence.
Pour revenir au 21e siècle, on peut considérer la Toile comme un nouveau Labyrinthe, mais sans aucun architecte, car partant dans toutes les directions possibles et imaginables. Exit Dédale !
Sur la Toile, vous pouvez néanmoins faire une typologie des nœuds de ce réseau, suivant le nombre des liens sortant de ce nœud.
Aussi certains sites sont des impasses, car ces sites ne donnent aucun lien de sortie. Par exemple, le site du très stérile, très ennuyeux, très creux et très filandreux prétendu filozof Michel Onfray est un espace totalement clos et centralisé, car ne permettant aucune communication latérale entre ses pauvres disciples : pas de forum, pas d’agora sur son site. Pour vous faire perdre un maximum de votre temps précieux, le texte est remplacé par de l’image, avec des vidéos. En résumé : 100% de pathos, et 0% de logos comme d’ethos. Onfray est un produit manufacturé garanti à 0% de matière grise, basé sur un hédonisme rance et sans issue, qui peut séduire la bobo née fatiguée en recherche de lâcher-prise. Pour tromper cette clientèle féminine, Onfray met du Nietzsche dans sa vitrine, mais dans le magasin, on ne trouve que de la Volonté d’Impuissance. Onfray incarne une nuisance du 21e siècle, le vilain prêcheur du catéchisme massonik, un joueur de flute totalement désenchantée, un paraphraseur raseur, prototype du faux rebelle et complice masqué des puissants, car invité dans tous les media. Une authentique nuisance qui ne parle jamais, ni de François Rabelais, ni de Blaise Pascal, ni de Pierre Corneille, ni de Charles de Montesquieu, ces quatre piliers de la sagesse Française. Avec Balzac, Henri Poincaré et René Thom, on arrive même au nombre magique et biblique de sept. D’ailleurs Onfray ne parle JAMAIS de la Science, qui a permis à ses frères humains de s’émanciper très partiellement des vicissitudes de la Nature, car il n’y connait RIEN en Science.
Haro sur le Onfray ! Et pas de quartier !

Un autre cas, parmi une myriade d’autres, est un site produit par une prétendue zèbre, qui affirme détenir un haut potentiel intellectuel, ou HPI, et qui ne fournit aucun lien de sortie de son site, ni non plus ses références historiques, comme si elle n’était pas une naine perchée sur les épaules de géants. Haut potentiel intellectuel, ou douance, cet affreux néologisme, ou petit génie, cela reste à prouver, mais un potentiel qui reste TOTALEMENT virtuel, ne sert strictement à RIEN.
Le Potentiel, c’est une chose,
la Réalisation, c’en est une autre,
et le Perfectionnisme, est une troisième.

Le Potentiel est symétrique, comme dans le choix binaire à un carrefour. La Réalisation implique de détruire la symétrie du Potentiel, destruction IRRÉVERSIBLE.

Sur le sujet du Perfectionnisme, le lecteur doit apprendre, s’il ne le sait pas déjà, que c’est une vilaine maladie contagieuse propagée par la secte maléfique des Platoniciens, qui tuent le Temps en radotant dans l’Académie.
Dieu merci ! cette vilaine maladie affecte moins les mâles que les femelles, où elle est bien connue des suppôts d’Hippocrate comme syndrome invalidant de Wonder-woman, ou SIWW, qui se manifeste sur les réseaux dits sociaux, et qui disparait à la ménopause, remplacé ensuite par le syndrome de mère Theresa, ou SMT. Une exposition littéraire des conséquences néfastes de ces deux syndromes se trouve dans la nouvelle Les Bostoniennes d’Henry James, nouvelle pleine de féministes excitées et ridicules, que le Rabouilleur se promet de lire bientôt. Cette nouvelle contient d’ailleurs une allusion déguisée pour les hellénistes, puisque le héros qui triomphe des affreuses féministes, se prénomme Basil, soit le Roi. Le Rabouilleur tient à rassurer ses fidèles lectrices : il n’est pas un adepte du Perfectionnisme, car il se contente d’un taux de réussite de seulement 66,6 %, soit le verre plein aux deux tiers, comme le sait parfaitement tout bon scientifique, disciple du fameux Stagirite. Il faut toujours garder en réserve des  problèmes non résolus  pour occuper les apprentis ! Et que le meilleur gagne !

Aristote : le fondateur de la Science

Aristote de Stagire : le fondateur de la Science

 

La dissymétrie entre l’aller et le retour dans le Labyrinthe se retrouve dans le vieux mythe initiatique de la descente aux Enfers, lieu de toutes les souffrances :
Il est très facile de descendre aux Enfers, mais bien plus difficile d’en remonter, comme dans le Grand Canyon du Colorado : l’aller est une promenade, et le voyage de retour bien plus fatiguant.  La profondeur du Grand Canyon est de 1 600 mètres dans un monde totalement minéral, sans aucune ombre, donc impossible à faire en un seul jour. Prévoir plusieurs litres d’eau pour la randonnée !
Quelques personnages mythiques, tous mâles, ont réussi le voyage aller-retour aux Enfers :
Ulysse aux mille ruses, pour consulter le devin Tirésias, spécialiste incontesté de l’orgasme, tant mâle que femelle, et ancêtre de tous les sexologues.
Orphée, pour récupérer Eurydice, sans succès.
Dante, poète italien du Moyen Age.
D’après Dante, sur la porte de l’Enfer sont écrits ces mots :
Toi qui entre ici abandonne toute espérance.

C’est bien moins perturbant que les mots qui sont gravés sur la porte d’entrée de la Cité des femmes de Federico Fellini, ce dédale plein de coins, de recoins et surtout d’impasses :
Toi qui entre ici abandonne toute Logique.

Supplément pour les heureux géomètres :
Un labyrinthe est un graphe reliant une entrée E à une sortie S via un réseau de carrefours. Il se modélise par deux arbres binaires, l’un partant de l’entrée E, l’autre de la sortie S. La possibilité de parvenir de E à S suppose l’existence a minima d’un point commun aux deux arbres binaires. Ce point commun n’est pas nécessairement unique. S’il est unique, il sera appelé centre du labyrinthe, ou C. Une première caractéristique numérique évidente de ce graphe se trouve dans les nombres de carrefours entre E et C, puis entre C et S, ainsi que la somme des deux.
Le point d’entrée E et le point de sortie S du labyrinthe ne sont pas toujours confondus. S’ils ne sont pas confondus, la méthode du fil d’Ariane, reproduite dans la méthode des cailloux du Petit Poucet, ne présente AUCUN intérêt, puisque vous devez aller de l’avant, sans retour sur un passé qui ne donne strictement aucune information sur le reste de la progression. La traversée d’un labyrinthe est une des épreuves initiatiques  d’un sorcier, comme dans les histoires d’Harry Potter ou du seigneur des anneaux, mais le sujet a été tellement rabâché dans la Littérature, que le Rabouilleur n’en dira pas plus.

patriarche
Le Rabouilleur en pleine recherche scientifique

A propos Le Rabouilleur

Les affaires et les sciences : telles sont mes deux occupations. Devise : nous n'irons pas à Canossa ! ni à Chicago !
Cet article, publié dans littérature, sciences, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Dédale

  1. Erik dit :

    Le Rabouilleur m’a fait découvrir Alexandra Reynaud et grâce à lui (enfin à elle) j’ai enfin compris pourquoi je ne pouvais pas me « diluer » dans cette société depuis l’enfance. Je suis THPI et je ne le savais pas!!!!. Je vais immédiatement écrire à Monsieur Macron pour qu’il me désigne dès demain ministre de l’éducation nationale de l’enseignement supérieur et de la recherche. et pourquoi pas de l’intérieur pour régler ses problèmes de gilets jaunes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s