Théocratie

La théocratie est un régime politique qui n’a pas été étudié par Aristote, à tort, mais le polythéisme des Grecs antiques était très peu susceptible de dérives autoritaires. La théocratie représente le régime totalitaire par excellence, où la caste des prêtres prend les trois pouvoirs : exécutif, judiciaire et moral.
On trouve dans l’histoire des exemples de théocratie :

  • le Vieux de la montagne, Hassan ibn al-Sabbah, et la secte des Haschischins (Assassins).
  • Savonarole et les Dominicains à Florence.
  • Lénine et les bolcheviks en Russie.
  • Hitler et les nazis en Germanie.
  • Khomeini et les ayatollahs en Perse, ou Iran.
  • Hillary Clinton grande prêtresse de la secte des illuminés (wokes) chez les Yankees.

Et plus récemment en France :
le télé-propagandiste Macron et sa Jezabel, deux créatures de la très noire et très secrète franc-maçonnerie, secte venimeuse et satanique des adorateurs du progrès.

Le pire et le plus nocif des prêtres de la religion abstraite du progrès étant bien sûr le graphomane Normand Michel Onfray, soutenu à bout de bras par toute la clique impie et athée. Et pour preuve imparable, Onfray sert la bonne soupe progressiste dans les médias à Juan Branco, agitateur très agité, un de ces Espagnols insensés importés en France, comme Manuel Valls, le maniaque du 49.3. Le prédicateur Onfray incarne l’archétype du rebelle officiel, rebelle de pacotille soutenu par les médias de l’oligarchie, et ergotant sur des points de détail, mais jamais sur l’essentiel, à savoir l’économie. Son discours ne présente aucun intérêt, car Onfray n’est qu’une ridicule marionnette destinée à entretenir l’illusion d’un semblant de démocratie, au moyen de propos aussi creux qu’excessifs. Et tout ce qui est excessif est insignifiant (Talleyrand). Le seul mérite du prédicateur Onfray est d’illustrer le propos de Balzac sur le rienologue, dont il est une caricature. Ce qu’un esprit clair et précis dirait en deux phrases, Onfray prend deux pages, et plus souvent, deux chapitres, pour l’exprimer. Le Rabouilleur nomme ce phénomène littéraire l’hyper-inflation sémantique, car la parole d’Onfray n’a plus qu’une valeur faciale, mais plus aucune valeur d’échange ou de réserve de savoir. Ce gros nul pontifiant d’Onfray méconnait la différence entre dictature et totalitarisme, ce qui indique le degré de confusion mentale chez ce filozof, ancien apprenti du Filozof en Bois Tropical, alias FBT.
Tel maitre, tel disciple !

Le mauvais prédicateur Onfray n’est pas le seul de son espèce, malheureusement. Philippe Bilger, un retraité de la cour d’appel de Paris déborde de son cadre judiciaire de compétence, pour jouer au moraliste filandreux sur la Toile, et pour venir polluer le fenestron du Rabouilleur.
Haro sur le Bilger, et pas de quartiers !

Les théocraties ont TOUJOURS fait naufrage sur les récifs de l’économie, car les théologiens sont ignares en matière d’économie. Il n’y a que 24 heures dans une journée, et toute heure passée à étudier la théologie ou la filozofie ou le marxisme est une heure perdue pour l’étude de l’économie, science très subtile et compliquée, et surtout très déprimante, car aussi appelée science lugubre (en globish : dismal science) par les spécialistes. Mais comme le dit l’Ecclésiaste, chapitre 1, verset 18 :
Car avec beaucoup de sagesse on a beaucoup de chagrin, et celui qui augmente sa science augmente sa douleur.

Le petit théologien pourra lire en long, en large, et en travers les livres de Paul Ricoeur, il ne trouvera pas dans cette lecture filozofike l’art et la manière d’équilibrer les finances publiques, surtout avec des taux d’intérêt positifs.
Si les théologiens étaient compétents en économie, ils auraient fait fortune en ce bas monde par des moyens honnêtes, ce qui n’est objectivement JAMAIS le cas. Et pour exemple éclairant, le cas de Staline, qui passa directement du séminaire orthodoxe au braquage de banques. En France, on trouve un autre spécimen de théologien reconverti dans les affaires louches : le président cambrioleur, mais dans une maison vide. Pas très rentable !

L’argument fondamental des théocrates pour réfuter l’économie sort, malheureusement, de l’Évangile de Saint Matthieu, chapitre 4, verset 4 :
L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.

La théocratie étant par construction un état politique économiquement instable, elle ne peut se maintenir au pouvoir qu’en se créant des ennemis externes : grand, petit ou moyen Satans. Pour compliquer le problème, il existe des faux Satans, mais aussi des vrais. Suivez mon regard ….

Big brother is watching you

A propos Le Rabouilleur

Les affaires et les sciences : telles sont mes deux occupations. Devise : nous n'irons pas à Canossa ! ni à Chicago !
Cet article a été publié dans économie, politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Théocratie

  1. realist dit :

    Bien sûr l’homme ne se nourrit pas seulement de pain, mais aussi de rutabaga!

  2. realist dit :

    En plus du pain et du rutabaga vous pourriez aussi vous nourrir de philosophie (mais là c’est une version « de compétition » qui n’est peut être pas dans vos cordes)
    P.S. Vous êtes définitivement grillé chez Pangloss à ce que j’ai vu disparaître. 🙂

    • Je déteste la filozofie et les filozofs.
      En effet, je suis un homme d’action.

      Mais un homme d’action qui ne fait rien, car trop paresseux, mais je n’ai jamais eu peur des contradictions internes.

      • realist dit :

        Pardon, j’avais mal situé vos compétences, vous êtes donc spectateur?

      • Vous faites fausse route.
        Le spectacle de Pangloss, du docteur Wo et d’autres chroniqueurs prétentieux et insipides m’ennuie.
        Je dois terminer un cours de géométrie et un cours d’économie.
        Mais on m’empoisonne, ce qui me ralentit.

      • realist dit :

        Ha! Ha! Vous êtes enseignant, ça explique votre style pontifiant. 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s